Image

Un périple de voyage mémorable au Kenya

Vous n’avez aucune de l’endroit où passer les prochaines vacances ? Pourquoi ne pas s’envoler en Afrique, plus précisément au Kenya. Cette destination fait partie des incontournables de ce continent. De plus, elle possède diverses attractions touristiques.

La réserve nationale de Masai Mara, un lieu idéal pour commencer un circuit

réserve nationale de Masai Mara

Nombreux sont les endroits propices au safari sur le territoire kenyan, mais la réserve nationale du Masai est une des adresses à ne surtout pas manquer. Sur ses plaines se déroule chaque année la migration des gnous. Si vous souhaitez voir ces mammifères se déplacer par million sur la savane, effectuez votre séjour Kenya au mois d’août. En général, c’est à cette période qu’ils commencent leur transhumance. Mis à part les gnous d’autres espèces vivent dans cette aire protégée, pour ne citer que les hyènes tachetées, les éléphants, les babouins, les lions, les gazelles de Grant, les phacochères, les léopards, les serpentaires, etc. Par ailleurs, pour aller au Masai Mara, vous devez vous rendre au sud-ouest du pays. Nairobi, la capitale du pays constitue un excellent point de départ.

Visite de l’île de Wasini

île de Wasini

Quand vous aurez fini votre expédition dans la réserve nationale du Masai Mara, poursuivez votre séjour Kenya dans un autre endroit tout aussi impressionnant. Vous pouvez, à titre d’exemple, changer de décor et vous rendre sur l’île paradisiaque de Wasini. Ce bout de terre, situé au sud de Mombasa, attire des milliers de vacanciers chaque année, que ceux-ci voyagent en famille, en couple ou entre amis. Une des principales raisons qui amènent les visiteurs sur place est sans doute la beauté des paysages. En effet, les plages locales sont immaculées et bordées de cocotiers. En outre, parmi les activités qui séduisent les routards, il y a le snorkeling. En pratiquant ce dernier, vous allez pouvoir découvrir la richesse de l’écosystème corallien de Wasini. Cette activité vous permettra aussi, bien évidemment, de nager avec plusieurs espèces aquatiques telles que les poissons de récifs, les dauphins ou encore les tortues de mer.

Grimper sur le mont Kenya

le mont Kenya

Durant votre séjour Kenya vous avez pu faire un safari dans la réserve nationale du Masai et découvrir l’île de Wasini. Et si pour finir votre périple en beauté, vous alliez au mont Kenya ? À titre d’information, le parc national qui l’abrite tire son nom de cette merveille de Mère Nature. Le massif en question se dresse à plus de 5 000 m d’altitude. Il constitue un point de rendez-vous pour de nombreux aventuriers adeptes de la grimpe. Ainsi, presque chaque année, des milliers d’alpinistes viennent gravir les pentes du mont Kenya. Si vous comptez entreprendre une ascension, n’oubliez pas de faire appel à un guide professionnel. Dans la majorité des cas, les routards mettent 3 jours pour atteindre le sommet. La durée de la montée sera un peu plus longue pour les grimpeurs novices.

Publicités
Image

Faire une belle promenade culinaire en Tunisie

Chaque année, en Tunisie, le tourisme saharien attire plus de 250 000 voyageurs. Les lieux les plus prisés sont Tozeur, une ville située aux portes du désert du Sahara, et Douz, une localité où se trouve la plus grande oasis du pays. Par ailleurs, le tourisme médical, la thalassothérapie et le tourisme vert connaissent une forte propension. Mais il y a d’autres catégories de touristes qui combinent ces sorties habituelles aux balades culinaires. En Tunisie, la cuisine est pleine de saveurs, en raison de l’héritage reçu d’autres cultures : berbères, turques, arabes, italiennes et juives. Jusqu’à aujourd’hui, la cuisine tunisienne se distingue par l’utilisation de produits locaux, dont les poissons, les fruits de mer, les viandes de bœuf et de mouton, le blé et les olives, sans oublier les épices, les herbes aromatiques et les piments.

Les spécialités notoires de la cuisine tunisienne

En Tunisie, un État d’Afrique du Nord, la cuisine est savoureuse, colorée et parfumée. De nombreux gourmets consacrent une partie de leurs séjours Afrique à la découverte de la cuisine tunisienne, dont la traditionnelle recette de couscous. D’origine berbère, ce plat qui est consommé lors des grandes occasions se compose de semoule de blé, de viande d’agneau et de légumes. Les visiteurs goûteront également une autre variante de cette spécialité : le couscous djerbien. Cette fois, les ingrédients sont les suivants : poisson ou viande séchée conservée dans l’huile d’olive avec du gros sel, du poivron et du piment vert moulu. Les pâtes font aussi partie des classiques tunisiennes. En général, on les sert dans une soupe, avec des pois chiches, de la viande, des poivrons, de la sauce tomate et toujours des épices.

couscous djerbien.jpg

Les soupes et les autres saveurs recettes à visiter

Les vacanciers de passage en Tunisie ne passeraient pas à côté de la « chorba », une soupe très populaire qui se compose de pâtes appelées « langues d’oiseau » et de poisson ou de poulet. Pour relever sa saveur, on y ajoute du céleri, du persil et du jus de citron. L’autre potage à déguster se nomme « lablabi », à base de pois chiches, d’huile d’olive, d’ail, de sel, de cumin, de jus de citron, de croûtons de pain et d’harissa, une purée de piment rouge, spécialité de la Tunisie. Si les gourmets apprécient les salades, la « salade méchouia » vient à point nommé. Elle est élaborée avec des légumes grillés et finement ciselés comme la tomate, le poivron et l’aubergine auxquels on ajoute du piment, des oignons, de l’ail, du carvi en poudre et de la coriandre.L’ensemble est assaisonné avec de l’huile d’olive, de jus de citron et d’harissa et décoré avec des miettes de thon, de câpres et de quelques rondelles d’œufs durs. Pour clôturer leur voyage gustatif en Tunisie, les globe-trotters feront un tour des desserts et des entremets qui, selon la tradition locale, se mangent entre les repas. C’est le cas de la « madmouja », une pâte feuilletée fourrée aux dattes et nappée de sirop de sucre parfumé à l’eau extraite du géranium.

chorba